SOLIDARITE AVEC LES IRANIENNES EN LUTTE 2 OCTOBRE REPUBLIQUE PARIS

Image
Manifestation en Iran

L’émancipation des femmes est un combat universel
Solidarité avec les Iraniennes en lutte

Pour signer cet appel et demander toute information : iranfemmeslibres@gmail.com

Avec les meurtres de Mahsa Amini et de Hadis Najafi, la dictature religieuse iranienne tue. Elle censure l’expression des athées, et des pratiquants d’autres religions que l’Islam. Avec ses normes juridiques, ce pouvoir réduit les femmes au rang d’objet. Une mèche de cheveux qui dépasse suffit à être torturée, voire tuée, lorsque l’on est une femme en Iran. Victime de l’intégrisme islamiste, ces femmes sont contraintes de porter un voile infamant, instrument de soumission d’un régime incapable d’admettre l’égalité des genres. Le voile est un objet cultuel et clérical qui stigmatise un sexe vis-à-vis d’un autre. Le patriarcat ne tombe pas du ciel, ce n’est pas Allah qui l’impose, il est d’essence clérical au travers des hommes qui édictent des normes. Il n’y a pas plus grande injustice que de considérer un autre être humain comme inférieur par nature. Le courage du peuple iranien luttant pour sa liberté provient des femmes qui, en première ligne, se battent pour obtenir justice. La femme est l’avenir de l’homme disait Aragon, les femmes iraniennes le prouvent avec leur slogan : Femmes, Vie, Liberté !

La liberté de croire sans se soumettre à une injonction vestimentaire qui bafoue l’émancipation des femmes est une liberté fondamentale qu’il faut préserver en France. La répression des femmes et du peuple iranien devrait révolter les descendants de Voltaire et des combats progressistes, de la Révolution française, de la Commune et de la loi de 1905, de la Résistance, bref de la République. Soutenons ces femmes, ces hommes, qui nous rappellent que le combat féministe est d’abord un combat de l’universel. En République le peuple est souverain. Les peuples iranien et français ont le droit de l’être. La lutte pour la souveraineté populaire rend nôtre leur combat. Leur rébellion aussi.
En France, l’égalité homme femme et l’émancipation du peuple restent encore à conquérir pleinement.

Pour la justice, l’universalisme, la laïcité et la liberté de conscience, pour le féminisme, pour l’émancipation des peuples rassemblons-nous :  

DIMANCHE 2 OCTOBRE 2022 14 HEURES A REPUBLIQUE PARIS
« FEMMES, VIE ET LIBERTE »
SOUTIEN AUX FEMMES IRANIENNES
SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE IRANIEN EN LUTTE

Premiers signataires : Jean-Pierre Sakoun (Unité laïque), Semira Tlili (#Reseau1905), Abbas Baktiari (centre culturel Pouya), Fadila Maaroufi (Café laïque), Michel Lamboley (Réseau social laïque), Michèle Dessenne (Pardem), Patrice Hemet (MS 21), Floriane Gouget, (présidente Dernier espoir), Jean Gomez (président Esprit Laïque), Nadia Remadna (Brigade des mères), Marika Bret (essayiste, chroniqueuse, ex DRH de Charlie Hebdo), Jean-Baptiste Chikri Budjeia (essayiste militant laïque), Marie-Laure Brossier (militante laïque féministe et universaliste), Naem Bestandji (essayiste, militant laïque), Iris Iran Farkhondeh (universitaire membre de VU), Faiza Berber (Collectif débout l’Algérie), Kamel Bencheikh (écrivain), Meziane Abane (journaliste), Didier Idjadi (sociologue, universitaire) Alexandre De Chavagny (Irreductible Athée).

Pour signer cet appel et demander toute information : iranfemmeslibres@gmail.com