En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Imprimer
Catégorie parente: Seine-Maritime
Catégorie : Circonscriptions de Seine-Maritime

 

Dons legislatives 

Seine-Maritime - 5e circonscription 

Cantons de : Caudebec-en-Caux, Duclair, Lillebonne, Notre-Dame-de-Bondeville, Pavilly.

 

Candidat : Benoît MARTIN

BBenoitMartiniographie

Né en 1964 à Bolbec, j’ai grandi en Seine-Maritime. J’y ai fait mes études, appris un métier, commencé à travailler, fondé une famille.

Ingénieur, salarié dans le secteur des télécommunications, j’ai, en tant que militant syndical, combattu la casse du service public, la privatisation, le management qui détruit les hommes. Et pourtant, malgré les luttes syndicales, la mondialisation néolibérale semble pouvoir tout emporter sur son passage. Sauf si on se redonne les moyens de faire de la politique, c’est-à-dire de peser sur le cours des choses.

Je pense qu’il y a une alternative à la situation actuelle faite de chômage, de reculs sociaux, de recherche de boucs émissaires, de guerres et de famine aux quatre coins du monde.

Les peuples ont les moyens de reprendre la main, en redevenant souverains. En France, il s’agit de sortir, dès cet été 2017, de l’euro, de l’Union européenne, de l’OMC et de l’OTAN. A partir de là, il deviendra possible de mettre en œuvre un programme politique orienté vers la justice sociale et vers de nouvelles coopérations internationales. Il sera possible de promouvoir les services publics, l’agriculture et l’industrie. Le chômage pourra être éradiqué.

C’est pourquoi je suis candidat aux élections législatives de juin 2017, dans la 5e circonscription de Seine-Maritime, avec le Parti de la Démondialisation (Pardem).

0 Filet 2

Suppléante : Annik PLANÇON

Annik 300 Biographie

Née d’un enfant de l’assistance publique et boursière dès la primaire, je n’ai pas eu une enfance facile mais, en contrepartie, un désir de revanche attisé par la présence à la maison du journal Combat. J’ai maintenu cette bourse jusqu’au DESSE (Diplôme d’Etudes Supérieures en Sciences Economiques). Puis je suis entrée au Crédit National, établissement financier qui, avant le tournant libéral de François Mitterand de 1983, finançait les investissements des entreprises respectant les recommandations du Plan.

Après avoir servi « le Plan », j’ai vécu toutes les péripéties de la dérégulation financière, des restructurations bancaires et la naissance de multiples produits financiers que j’ai dénoncés et refusé de pratiquer.

Cette proximité avec le capitalisme a renforcé mon opposition à la classe dominante : adhésion à l’UNEF, manifestations contre l’OAS, Mai 1968, adhésion à la CFDT (déléguée du personnel) jusqu’en 1984, participation à une association de parents d’élèves, à des mouvements locaux de citoyens, à Attac.

Persuadée que le combat devait être structuré pour aboutir, j’ai adhéré pour la première fois à un parti politique : le Pardem, un parti qui donne les moyens de rompre avec l’inégalité et la pauvreté en sortant des structures de domination que sont l’euro, l’UE, l’Otan, le FMI et permettre ainsi que le peuple retrouve sa souveraineté.

 

0 Filet 2

Affiche BenoitMartinAnnick Der

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR ACCÉDER AUX DOCUMENTS TÉLÉCHARGEABLES

ProfessionDeFoi BMartinAPlancon Der Page 1  ProfessionDeFoi BMartinAPlancon Der Page 2

 

Agenda bandau3


 

 

 

 

 

 

 ImagesCampagne 3

 

 

 

  Campagne en Seine-Maritime

 

 

Sein-Maritime - 5e circonscription

 

Bandeau Media

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Filet 2

Web Analytics