Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

 

 

par le Parti de la démondialisation
Le 15 janvier 2020 - actualisé le 28 janvier 2020

A la suite de lappel, lancé par des militants politiques, syndicaux, associatifs et des Gilets jaunes, à créer des COMITÉS de SOUTIEN LOCAUX aux grévistes partout en France, une réunion sest tenue le 12 janvier à Paris et en vidéo conférence avec celles et ceux qui sétaient déclarés intéressés.

L’assemblée a adopté, après discussion et amendements, le texte ci-après et a décidé de la création de comités locaux : à Paris, à Montreuil (93), à l’Ile d’Oléron (17) et dans le Grand Est 43.
Un comité a été créé dans le 94, dans les jours qui ont suivi. D'autres sont en gestation.

Le Pardem soutient cet APPEL,  lancé par des militants politiques, syndicaux, associatifs et des Gilets jaunes, à créer des COMITÉS de SOUTIEN LOCAUX aux grévistes partout en France.
Le combat des grévistes est d’utilité publique. Extrait de l’appel : L’objectif est d’aider celles et ceux qui font la grève par la distribution de tracts, blocages, prises de contact avec les salariés dans les entreprises privées, caisses de solidarité, actions… et de populariser la grève en s’adressant à tout le monde, là où nous sommes.

Ces Comités réuniraient toutes les bonnes volontés, sans signes ostensibles et quel que soit l’itinéraire partisan des uns et des autres. Un « code de bonne conduite » engagerait tous les participants aux Comités de soutien à mettre de côté leur sigle pour faire prévaloir l’intérêt commun.

Lisez l'appel et cliquez sur le bouton rouge !

 

soutenons la grève

INVITATION
à toutes les organisations qui veulent soutenir les grévistes


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Depuis un mois maintenant des milliers de grévistes sont mobilisés contre la réforme des retraites. Ils font face au rouleau compresseur médiatique résolument hostile et aux moyens considérables dont disposent le patronat et le gouvernement pour les affaiblir.
   Le combat des grévistes est d’utilité publique. Il est crucial de ne pas les laisser seuls. La majorité de la population l’a bien compris qui continue à les soutenir.
   De plus, nombreux sont convaincus que de l’issue de ce mouvement dépendra la poursuite ou non d’une politique infâme. Ce gouvernement remet en cause le contrat social né du programme du Conseil National de la Résistance (CNR), et ne s’en remet qu’aux uniques intérêts mercantiles imposés par le système néolibéral. Nous devons nous défendre. 
   
   Il nous faut donc agir vite pour élargir le mouvement.

  

change grève


par le Parti de la démondialisation
le 16 décembre 2019


Le 5 décembre 2019 a débuté une mobilisation historique contre le projet de réforme des retraites. Les grèves, les manifestations et les réunions publiques unissent des gens venus de tous horizons. Toutes et tous refusent que le niveau de nos pensions diminue. Toutes et tous refusent de subir un recul de l’âge de départ à la retraite, pour elles/eux et leurs enfants.
Le mouvement ne s’essouffle pas et même se renforce, rejoint  par tous les secteurs en lutte, du public et du privé.
Demain s'annonce comme une nouvelle grande journée de mobilisation à laquelle le Pardem participera et appelle à participer.

Bravo aux grévistes, aux manifestants et à tous ceux qui les soutiennent. Le peuple uni peut gagner !

C’est pourquoi nous vous appelons à signer et faire signer la pétition ci-dessous pour exprimer votre soutien et à la partager sur tous les réseaux sociaux :
https://www.change.org/p/emmanuel-macron-je-soutiens-la-gr%C3%A8ve-contre-la-r%C3%A9forme-des-retraites

caisse de grèveréduite

 Une grève de grande ampleur s'est installée en France contre la réforme des retraites de Macron et de l’Union européenne. Pour qu’elle puisse durer il est indispensable d’organiser la solidarité financière avec les salariés en grève.


Alors n’hésitez pas : cliquez et participez !

 

 

 

 

 

 

CGT gilets jaune le Havre 800x450

par le Parti de la démondialisation

le 29 novembre 2019

La date du 5 décembre est désormais dans de nombreuses têtes. Selon que l’on est du peuple ou des élites, des dominés ou des dominants, des pauvres ou des riches elle sonne l’espoir et la possibilité d’affirmer massivement que ça suffit, que non c’est non, que « de cette société là on n’en veut pas » ou elle suscite la peur que ne prenne un mouvement de grande ampleur mettant en difficulté le pouvoir et pas seulement ponctuellement !

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics