En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Imprimer
Catégorie parente: Campagnes
Catégorie : Législatives 2017

Par le Parti de la démondialisation
 
Le 25 juin 2017
 
Ce sont des centaines de citoyens qui ont versé à la souscription lancée par le Parti de la démondialisation pour assurer sa présence aux élections législatives. Environ 70 000 euros ont pu être réunis, ce qui représente un succès indéniable pour un nouveau parti qui ne reçoit aucune aide publique. Cette somme a permis de financer la campagne de 20 candidats dans 10 départements : Calvados (6), Pas-de-Calais (5), Orne (2), Manche, Seine-Maritime, Eure, Côtes-d’Armor, Dordogne, Charente-Maritime, Aude. Un total de 1 766 voix a été obtenu, soit 0,20%.
 
À première vue, ce résultat peut paraître quantitativement faible. Néanmoins, pour l’apprécier correctement, il faut prendre en considération les éléments suivants :


 

 

Des résultats inégaux
 
Là où le Pardem avait des candidats, militants ou sympathisants implantés localement, il réalise des scores très prometteurs.
 
Ainsi, il dépasse 1% dans 66 communes. Il dépasse 2% dans 13 communes, 3% dans 5 communes, 4% dans 1 commune, et fait même 8,7% dans une commune. Au niveau des bureaux de vote, il dépasse 1% dans 33 bureaux, 2% dans 5 bureaux, 3% dans 2 bureaux, 5% dans 1 bureau et 6% dans 1 bureau.
 


Conclusion

La perspective ouverte par le Pardem, celle de la démondialisation, est un projet progressiste, humaniste, universaliste, s’inscrivant dans l’histoire des mouvements d’émancipation humaine. Ce message, lorsqu’il est porté par des militants actifs, au contact de la population, est parfaitement bien compris par cette dernière.
 
Les électeurs et sympathisants du Pardem sont donc invités à adhérer au Pardem sans attendre ! Attendre quoi, d’ailleurs ?

0 Filet 2

Ajouter un commentaire

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - jAiUnDoute

    "Les électeurs et sympathisants du Pardem sont donc invités à adhérer au Pardem sans attendre ! Attendre quoi, d’ailleurs ?"
    Je vais vous le dire moi, ce que j’attends pour adhérer: des précisions sur votre conception de la démocratie !
    Quand je suis le chemin suivant:
    Accueil > Programme > Éléments divers de programme > Démocratie
    la page est vide.
    Quand je tape "mandat impératif" dans votre moteur de recherche, je récolte une erreur interne du serveur.
    Quand je lis les 47 pages (A4, et c'est dense !) de votre "Document_demondialisation.pdf", j'ai en tout et pour tout en Conclusion ceci:
    "La restauration de la démocratie [...] par la restauration de la souveraineté nationale [...]" et blablabla.
    À l'heure du XXI ème siècle, c'est un peu court ! Si vous vous satisfaisez des institutions bourgeoises actuelles (puisque vous ne les dénoncer que du bout des lèvres, et encore !), je vais encore attendre pour adhérer, même si je vous suis depuis 6 - 7 ans (M'PEP).

  • Invité - Le.ché

    C'est vrai qu'il faut du temps pour lancer un parti politique, le problème c'est justement le temps, avons nous vraiment le temps de contrer cette mondialisation capitaliste avec les ravages qu'elle fait. Un point positif est venu du mouvement de la paix qui annonce le résultat positif du vote à l'ONU pour l'abolition des armes nucléaires. Par contre les événements en Irak et en Syrie sont désolant et font peur car c'est bien la guerre du pétrole qui a commencé entre les grandes puissances mondiales que l'on essaie de camoufler entre des guerres de religions. Je soutiens le PARDEM car son programme est réaliste et c'est ça qui me redonne espoir, continuer dans ce sens je vous soutien.

Propulsé par Komento
Web Analytics