En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

PARTICIPEZ A LA CAMPAGNE CONTRE LE CETA


Le 12 janvier 2018

Il est vital que les parlementaires français entendent les citoyens et votent non à la ratification du CETA prévue au 2e semestre 2018.

Il est possible de rendre caduc ce traité largement remis en cause. C’est le moment de se retrousser les manches et d’obtenir une victoire qui est à portée de main.

Emparez-vous de la campagne nationale : pétition, rendez-vous avec votre député et sénateur, etc.

Nous vous invitons à :

Les parlementaires français devront voter pour ou contre la ratification du CETA (Traité entre le Canada et l’Union européenne) au deuxième semestre 2018.

 

Mobilisons-nous pour que les parlementaires

votent NON AU CETA, traité commercial de libre échange

entre le Canada et l’Union européenne

 

 

Il suffit en effet qu’un Etat membre de l’Union européenne vote contre pour rendre caduc ce traité extrêmement néfaste pour l’agriculture et l’élevage français, pour la santé de la population, pour nos emplois, pour l’environnement en termes de production de gaz à effet de serre, pour la démocratie.

LETTRE OUVERTE AUX PARLEMENTAIRES FRANÇAIS

 

Mesdames, Messieurs, les députés et les sénateurs,

Vous avez la responsabilité en 2018, de ratifier ou non le CETA (traité adopté par l’Union européenne et mis en application depuis le 21 septembre 2017) dans le cadre de votre fonction de représentant de la Nation.

Vous n’êtes pas sans savoir les inquiétudes, les critiques et les dangers que génère ce traité signé entre le Canada et l’Union européenne qui ouvre un vaste marché pour des produits d’importation, notamment agricoles.

POUR SIGNER C'EST EN BAS DE CE TEXTE !

REJOIGNEZ LES SIGNATAIRES, SIGNEZ MAINTENANT

Le CETA (Traité entre le Canada et l’Union européenne) ne doit pas être ratifié par les parlementaires français lors du vote qui aura lieu au deuxième semestre 2018.

 

Mobilisons-nous pour obliger nos parlementaires
à voter non au traité commercial de libre échange
entre le Canada et l’Union européenne (CETA)

 

Il suffit en effet qu’un Etat membre de l’Union européenne vote contre pour rendre caduc ce traité extrêmement néfaste pour l’agriculture et l’élevage français, pour la santé de la population, pour nos emplois, pour l’environnement en termes de production de gaz à effet de serre, pour la démocratie.

Web Analytics