Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Communiqué de presse n°16

Le 25 février 2017

Contre la censure qui frappe Jacques Nikonoff, candidat à la présidentielle, dans les grands médias

 

Lorsque Jacques Nikonoff, candidat à la présidence de la République, se déplace en province ou dans les Départements et régions d’outre-mer, les médias régionaux (presse, radios, télévisions, sites Internet) couvrent normalement l’événement. Le dernier exemple est celui de son déplacement à La Réunion.
 
http://www.nikonoff2017.fr/campagne-de-jacques-nikonoff/604-jacques-nikonoff-fait-un-tabac-sur-l-ile-de-la-reunion
 

En revanche, en métropole, comme pour la plupart des autres candidats, il est censuré. Ces candidats sont appelés « petits » pour justifier leur élimination des grands médias. En réalité ils sont censurés. Que ce serait-il passé si ces candidats, et Jacques Nikonoff en particulier, avaient pu bénéficier de la même couverture médiatique que celle généreusement et scandaleusement octroyée à Emmanuel Macron ? Seraient-ils toujours des « petits » candidats ?
 
En outre, plus grave encore, pas une minute d'interview accordé à Jacques Nikonoff sur le service public de l’audiovisuel.

 
Qui est Jacques Nikonoff ?
 
Il est le seul dirigeant d’un parti politique à être un authentique homme du peuple tout en étant un homme d’État. Au contraire de la caste politique, il peut se prévaloir d’une expérience d’ouvrier, de chômeur, d’universitaire et d’énarque.
 
Alors que vient de s’ouvrir la période de dépôt des parrainages au Conseil constitutionnel, nous demandons le respect de la démocratie et du pluralisme et l’accès aux grands médias pour tous ceux jusqu’ici censurés.
 
Site Internet : http://www.nikonoff2017.fr
 
Facebook : https://www.facebook.com/nikonoff2017
 
Twitter : https://twitter.com/JNikonoff?ref_src=twsrc%5Etfw
 
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCtoJDK9VRbvZRWRuDnQdoAQ
 
Pour tout contact : Michèle Dessenne 06 42 82 89 73

 

Image Presse Orange V2

Communiqué n°14

Le 23 janvier 2017
 
12 circonscriptions - 12 candidats de la démondialisation
C’est à Lens, lors d’une conférence de presse, le 20 janvier 2017, que le Parti de la démondialisation (Pardem) a présenté ses candidats aux législatives dans le Pas-de-Calais.
 
Jacques NIKONOFF, président du PARDEM et candidat à la présidence de la République, a présenté les enjeux des élections de 2017, la présidentielle comme les législatives.
Pour accéder à l’introduction de Jacques NIKONOFF, cliquez ci-dessous :
http://www.nikonoff2017.fr/campagne-de-jacques-nikonoff/524-intervention-de-jacques-nikonoff-a-lens-le-20-janvier-2017
 
Jean-Claude DANGLOT, ancien sénateur et premier secrétaire de la fédération du Pas-de-Calais du Parti communiste français, a expliqué les raisons de sa candidature pour le Pardem.
 
Michèle DESSENNE, vice-présidente du Pardem et candidate, a insisté sur le fait que le Pas-de-Calais est un département martyr de la mondialisation néolibérale. La démondialisation est donc un objectif vital pour les habitants de cette région. Le Pardem se fixera donc la question de l’emploi comme priorité pendant cette campagne électorale.
 
Jean-Luc FLAHAUT, responsable départemental du Pardem et également candidat, a donné les raisons de la création récente de ce jeune parti et remis aux journalistes la liste des candidats du Pardem dans les 12 circonscriptions du Pas-de-Calais.

Liste des candidats du PARDEM aux législatives dans le Pas-de-Calais :

  • 1ère circonscription : Eric BONTANT (chauffeur poids-lourds BTP).
    Saint-Pol, Vitry-en-Artois, Bapaume, Marquion…
  • 2e circonscription : Claudie FLAHAUT (éducatrice spécialisée).
    Arras, Dainville…
  • 3e circonscription : en cours de désignation
    Lens, Avion, Sallaumines, Harnes, Noyelles-sous-Lens…
  • 4e circonscription : Michel KUZNICKI (technicien aéronautique).
    Berck, Etaples, Hesdin, Montreuil…
  • 5e circonscription : Michèle DESSENNE (responsable de projet).
    Boulogne-sur-Mer, Outreau, Le Portel…
  • 6e circonscription : Brigitte RUIZ (aide médico-psychologique personnes âgées).
    Ardres, Desvres, Lumbres, Marquise…
  • 7e circonscription : Alex RUIZ (ouvrier BTP).
    Calais, Audruicq…
  • 8e circonscription : Monique COIN (chef d’établissement Éducation nationale).
    Saint-Omer, Arques, Auchel, Norrent-Fontes…
  • 9e circonscription : Marie DUTRO (conseillère d’orientation).
    Béthune, Lillers, Laventie…
  • 10e circonscription : Jean-Claude DANGLOT (ancien sénateur).
    Bruay-La-Buissière, Divion, Noeux, Barlin, Sains-en-Gohelle…
  • 11e circonscription : Jean-Luc FLAHAUT (chargé de mission).
    Hénin-Beaumont, Carvin, Rouvroy, Courrières, Leforest, Montigny-en-Gohelle…
  • 12e circonscription : Joël PERICHAUD (formateur pour adultes).
    Liévin, Wingles, Douvrin, Cambrin, Bully-les-Mines…

CONTACT PRESSE : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jean-Luc Flahaut 06 71 81 69 35

Contact presse national : 06 42 82 89 73

 

 

 

 

Communiqué n°15

Le 31 janvier 2017

Déclaration du Parti de la démondialisation (Pardem)

Avec la désignation de Benoît Hamon comme candidat du Parti socialiste, le paysage du premier tour de l’élection présidentielle est désormais campé. Le combat va maintenant s’organiser pour la présence au second tour.

Image Presse Orange V2

Communiqué n°13
Le 5 janvier 2017

Jacques Nikonoff, censuré par les médias

Nous formons des vœux, au début de cette année 2017, pour que les médias deviennent indépendants et pluralistes.
Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour y parvenir ! Car pour cette élection présidentielle les dés sont réellement pipés, déjà au regard des temps de parole accordés aux différents (futurs) candidats.

Web Analytics