Clicky

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

Image Presse Orange V2

Communiqué de presse n°3

Le 7 mai 2016

Découvrez le programme de gouvernement du Parti de la démondialisation

0 Filet 2

Découvrez le programme de gouvernement du Parti de la démondialisation

Aujourd'hui, le Pardem est le seul parti politique, en France, à disposer d’un programme de gouvernement complet et détaillé a contrario des démarches de charlatanisme politique comme celles, par exemple, de messieurs Macron ou Mélenchon, pour ne citer qu'eux.
 
Monsieur Macron a été lancé sur la scène politique par François Hollande. Son travail : se présenter à l’élection présidentielle, sans parti, pour ronger au premier tour l’électorat d’Alain Juppé, probable candidat de la droite et du centre. Avec l’aide d’une partie du patronat, grand et petit, propulsé par de grands médias, il a pour mission de permettre au président de la République d’être présent au deuxième tour. Son programme? Néant pour l’instant !
 
Monsieur Mélenchon, dans un autre registre, n’a lui non plus
ni parti ni programme. Sur son blog, le mot programme ne figure même pas dans les menus. En fouillant on accède bien à un semblant de programme, mais c’est celui du Front de gauche de l’élection présidentielle 2012 ! Programme, en outre, qui contient un certain nombre de mesures généreuses, mais inapplicables sans sortir de l’euro et de l’Union européenne, perspective que combat cet ancien ministre de Lionel Jospin.
 
Les Français sont lassés d'être trahis

A l'opposé des postures, nous sommes convaincus que l’engagement politique impose transparence et honnêteté.  Loin des gesticulations et des déclarations tempétueuses, le Pardem met en débat un programme de gouvernement démondialisateur, incluant la méthode pour sa mise en œuvre.

 
Parmi les nombreuses propositions faites par le Pardem, citons tout spécialement le sujet qui, depuis 30 ans, traumatise la société :  le chômage et la précarité. À ce propos, inutile de s’engager dans des simagrées consistant à demander aux Français ce qu’ils attendent des hommes politiques et des partis politiques. Tout le monde le sait ! Les citoyens attendent que les responsables politiques mettent un terme au scandale innommable de la privation d’emploi et de l’incertitude face à l’avenir, particulièrement pour les jeunes.
 
Le Pardem propose un ensemble de mesures permettant d’éliminer en 5 ans le chômage et la précarité. Totalement et définitivement par le droit opposable à l’emploi, l’arrêt des délocalisations et la relocalisation en France des activités productives, la reconquête industrielle, une politique de substitution aux importations pouvant comporter des mesures protectionnistes, la mutation écologique du mode de production, le Livret E qui fonctionne comme le Livret A de la Caisse d’épargne, mais pour alimenter les fonds propres des TPE et PME, artisans, commerçants, petits et moyens exploitants agricoles...
 
Le Pardem est-il plus malin que les autres partis politiques ?
 
Pas du tout ! La différence avec les autres est qu'il est le seul à démontrer que le chômage – entre autres – vient de la mondialisation néolibérale et de son instrument sur le continent : l’Union européenne et l’euro. Le Parti de la démondialisation n’hésite pas à s'affronter au système en proposant aux Français de s'emparer d'un programme de gouvernement et de créer un rassemblement pour la démondialisation.

Est-ce assez détonnant pour éveiller votre curiosité de journaliste ou le Pardem fera-t-il l'objet du silence des médias ? A cette question vous seul pouvez répondre !

Pour accéder au programme de gouvernement du Pardem, cliquez ci-dessous :
 
http://www.pardem.org/programme/intitule-des-10-parties-du-programme
http://www.pardem.org/programme/programme-complet-du-pardem/presentation

Contact presse : 06 42 82 89 73
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.
Web Analytics