En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

      S'enregistrer  

Grec Anglais Espagnol pt it dt ru

A A A

NON Monsieur Macron !, ce n’est pas la France qui a pratiqué la rafle du Vel’Div. Mais le gouvernement illégitime de Vichy. Ce sont des Français, les Français aux ordres de Monsieur Pétain, lui même aux ordres de Monsieur Hitler. À cette époque, la France était soumise à l’Allemagne et ses dirigeants suivaient avec plus ou moins de zèle les directives de Berlin, pas celles des Français. Il y avait des résistants, beaucoup étaient fonctionnaires, communistes, paysans, artisans. Peu ou pas de propriétaires de banque. Il y avait aussi des collaborateurs. Beaucoup étaient riches, très riches, certains le sont devenus. Beaucoup étaient banquiers ou hauts fonctionnaires. Parmi ceux-là, certains ont grandement participé à la défaite de la France, et ont préparé dès 1935 l’arrivée de Monsieur Pétain au pouvoir. L’Histoire ne se répète pas dit-on…

0 Filet 2

Par le Parti de la démondialisation

Le 30 juin 2017

Il est intéressant de faire le point sur l’évolution de la « recomposition » politique. Commençons par le PCF et sa « Résolution du Conseil national du PCF, 24 juin 2017 ». Celle-ci fait l’analyse de la situation après le 2e tour des législatives. Sa lecture donne une impression de déjà vu, et l’on peut pronostiquer sans grands risques de se tromper que le débat ouvert au PCF, comme les précédents depuis au moins deux décennies, va tourner au jus de boudin.

 image009

Par le Parti de la démondialisation

Le 30 juin 2017

Le Président de la République a invité le président des États-Unis aux cérémonies du 14-Juillet au motif de « célébrer l'engagement – [tardif] - des troupes américaines pour libérer la France » au moment de la Première Guerre mondiale.

 

image010

 Ukraine 1 Ukraine 2 Ukraine 3  Ukraine 4

 Embleme du
bataillon Azov

                                        

 Embleme du
Parti
Social-Nationaliste

 

 Embleme de
la
2e Division SS
     d'Ukraine (2003)     

 

Drapeau de
l’Otan
Das Reich

Le parlement de Kiev, le 8 juin, a voté par 276 voix contre 25 un amendement législatif qui rend prioritaire l’objectif d’entrer dans l’Otan. Même si l’Ukraine est de fait déjà dans l’Otan, son entrée officielle dans l’Organisation ne serait pas qu’un acte formel.

En effet, la Russie étant accusée par l’Otan d’avoir annexé illégalement la Crimée et de conduire des actions militaires contre l’Ukraine, les 29 autres membres de l’Alliance, sur la base de l’Article 5, devraient « assister la partie attaquée en entreprenant l’action jugée nécessaire, utilisation de la force armée comprise ». En d’autres termes, ils devraient entrer en guerre contre la Russie.

Le Monténégro est devenu, lundi 5 juin, le 29e membre de l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique-Nord). C’est la plus petite des républiques de l'ex-Yougoslavie.

En 2015, l’annonce de l’adhésion de ce petit pays majoritairement slave et orthodoxe avait entraîné des manifestations organisées par l’opposition. Comme les négociations avec l’Union européenne, cette soumission à l’OTAN a été imposée par Milo Djukanovic, ancien premier ministre de 1991 à fin 2016, avant de passer la main à Dusko Markovic.

Lors d’une cérémonie au département d’Etat américain, Dusko Markovic et le ministre des affaires étrangères Srdjan Darmanovic ont remis au gouvernement américain et à « l’Alliance », les clés de ce petit pays de 620 000 habitants.

Boutique du Pardem

Bandeau Boutique

Web Analytics